Mot-clé - bébé

Fil des billets

lundi 4 février 2019

L'ostéopathie du nourrisson et de l'enfant.

L’accouchement, même si c'est l'acte le plus naturel au monde, peut être considéré comme un traumatisme pour le bébé. En effet celui, longtemps à l'abri dans le ventre de sa maman, va parcourir un chemin parfois semé d’embûches avant de pouvoir pousser son premier cri. Qu'il soit long ou court, qu'il ait nécessité l’emploi de spatules, ventouses ou forceps ou qu'il y ait eu besoin de pratiquer une césarienne, l'accouchement peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes et en perturber le développement.

Doit attendre l'apparition de "problèmes" pour consulter un ostéopathe ?

Non, surtout pas !
Un bilan post accouchement, dans le premier mois de vie, est tout à fait conseillé afin de déceler les premières restrictions de mobilité que ce soit au niveau du crâne que des organes digestifs.

Mon bébé a la tête plate, est ce que je consulte un ostéopathe ?

Bien évidemment !
Depuis que l'on recommande de coucher les bébés en décubitus dorsal pendant le sommeil pour réduire l’incidence de mort subite du nourrisson, les cliniciens constatent une augmentation involontaire de la fréquence d’asymétrie crânienne, qu’on nomme également plagiocéphalie Une étude canadienne publiée en 2013 a estimé l’incidence des plagiocéphalies à 46% chez les nourrissons de 2 mois, alors qu'une autre, parue dix ans plus tôt, l'a évalué à 22%.
L’ostéopathie s'intègre parfaitement dans une prise en charge pluridisciplinaire de ces déformations crâniennes et les résultats sont significatifs si le traitement est commencé dès l'apparition.

Quels sont les autres motifs de consultation ?

ils sont nombreux !

Dès la naissance, certains bébés présentent des torticolis congénitaux, des troubles digestifs ou des problèmes de sommeil. Les coliques, les régurgitations, les pleurs, les diarrhées ou à l'inverse la constipation, ou bien l'irritabilité, sont, par exemple, autant de symptômes qui peuvent nécessiter une consultation chez un ostéopathe. En grandissant, l'enfant peut aussi parfois rencontrer des troubles de l'apprentissage, de l'attention. Avec la découverte de son environnement, des chutes plus ou moins sévères peuvent arriver.

Les motifs de consulter sont nombreux et variés alors fiez vous à votre instinct de parents pour savoir si le bien être de votre enfant est perturbé et si vous avez un doute demandez l'avis de votre ostéopathe.